spip AREDJE

chal é asteure

Accueil > Blogs > Les Slugs > Split Les Slugs / Agathocles

Split Les Slugs / Agathocles

mercredi 30 mai 2018, par Marcor

Le split Agathoclès / Les Slugs est arrivé !

Il est disponible à ma distro depuis quelques jours et apparaitra dans les meilleures distros (M4, Maloka, …) et magasins (72 Record, rue du Midi 72, Bruxelles, …) petit à petit au hasard des rencontres.

Voici une petite présentation historico personnelle d’Agathocles

Je ne vais pas vous parler du roman de Caroline von Pichler, ni des rois grecs de l’antiquité. Je m’en bats les c*, mais du groupe de mince core originaire de Geel, dans la province d’Anvers, mondialement connu, même d’un douanier indonésien (histoire racontée par Titi, guitariste à ses heures de René Binamé).

A l’instar de René Binamé ou des Slugs (2ème période, avec Von, Ren, Fred et Phanus Slash), Agathocles apparait dans le paysage musical belge au milieu des années 80. Son style musical est brutal, du punk hardcore extrême proche du grindcore, et pour le qualifier, une expression est inventée, le mince core. Très vite, le groupe enregistre et sort des disques : en format cassette, 45 tours, album vinyle et CD. Assez vite aussi, Agathocles partage ses galettes avec d’autres groupes ; leur marque de fabrique, le split disque, est adoptée. Pour un matheux comme moi, leur discographie est impressionnante, en régularité et en quantité.

Le groupe joue aussi beaucoup en concert, en Belgique et ailleurs. Tournée européenne, américaine ou asiatique. Je les croise une première fois plus près de chez nous à Heure-en-Famenne en 1995, où il partage l’affiche avec Skunk (de Marche, avec Fabrice, actuel Mad Farmer et guitariste de René Binamé quelques années) et Disjonctor, dont Aredje a ressorti une cassette à l’époque (c’est épuisé, n’essaye pas)… Quelques mois plus tard à Zichem, Agathocles organise et joue dans un mini festival en plein air - une remorque servant de scène - où les liégeois Hiatus et Unhinged sont aussi à l’affiche.

Bien plus tard, en 2014, je les retrouve avec un autre line up ; du groupe d’origine seul Jan le chanteur est encore sur la brèche, le batteur est aussi présent depuis un bon bout de temps. Ils jouent à Gand dans une maison de jeune avec Breakout (punk de Paris), Disorder (punk as fuck rescapé du début des années 80) et d’autres groupes plus grind.

Les Slugs pensent à eux pour la 2ème soirée punk frite mayo fin 2016, aux écuries de la Ferme du Biérau. Chouette soirée, et le courant passe bien entre les 2 groupes. Peu après, Jan propose aux Slugs de partager un nouveau split 45 tours avec eux. Ce disque, enregistré fin 2017 est enfin disponible et comprend un long morceau au tempo plutôt lent et chanté en Néérlandais pour Agathocles, et 2 morceaux, Binôche, version 2017 et Glyphosate, également réenregistré pour l’occasion, pour Les Slugs.

Le line up actuel d’Agathocles : Jan AG, au chant et à la basse ; Koen, guitare, jouant aussi dans Raw Peace (première partie de Disorder au M4 tout récemment) et Nils, batterie, aussi membre de G.I. Joke.